TOME 1

TOME 2

TOME 3

La progression du taux d'urbanisation est exponentielle. La croissance de la population urbaine est passée de 9,8% en 1950 à 57% aujourd'hui. Les pouvoirs publics comptent contenir cette croissance à 60% en 2020. Les perspectives annoncent un taux d'urbanisation de 75% comme dans les pays développés.

Sources: Ayissi Eteme (2007), (MINHDU 2014), ONU (2015)

Les statistiques montrent qu'il y a une évolution ascendente de la collecte des déchets par HYSACAM à Yaoundé. On note cependant une accélération à partir de 2008 qui peut être dû à une augmentation des moyens de collecte de l'entreprise ou à la gestion d'urgence des déchets non collectés (seulement 30 à 40% des déchets produits par jour sont évacués à Yaoundé, le reste étant abandonné dans la nature).

Sources: HYSACAM et Communauté Urbaine de Yaoundé (2012)

Le tableau recence l'évolution des statistiques des accidents du réseau routier inter-urbain de 2000 à 2010. Le nombre des accidents évolue en dents de scie. Par contre l'évolution des personnes tuées et blessées reste stable en gravité. Cette situation interpelle les Pouvoirs Publics en matière de sécurité routière.

Sources: Ministère des Transports et BAD (2015)

Le Cameroun a été le théâtre de catastrophes de plusieurs types de 2002 à 2017. Les catatrophes du type Médico-sanitaire (Choléra, Méningite, Peste porcine, Grippe aviaire, ...) sont les moins récurrentes, mais les plus meurtières avec 45,21% des 2844 cas de morts enregistrés et impactent sur l'environnement (25283 cas de bléssés)

Sources: Recueil DPC/MINAT (2017)

L’urbanisation est galopante. La croissance de la population urbaine est passée de 9,80% en 1950 à près de 60% aujourd’hui. Au cours de la même période, la population rurale a décru de 90,20% en 1950 à 40% au cours de la même période. Depuis l’an 2000 la population du Cameroun est majoritairement urbaine.

Sources: Recueil DPC/MINAT (2017)

Nous observons une évolution continue du taux d’urbanisation dans le monde

L’évolution du taux d’urbanisation en Afrique est exponentielle c’est-à-dire rapide et massive contrairement à celui du monde qui reste continue. Ce qui donne les perspectives selon lesquelles d’ici 2050, plus des 2/3 de la population seront citadins.


Autres statistiques globales

Couverture spatiale des quatiers spontanés ou bidonvilles

80%

Populations urbaines résidant dans les quartiers spontanés ou bidonvilles

70%

Nombre de jeunes dans la population urbaine

64%

Couverture en électricité

68%

Couverture en eau potable

40%

Infrastructures d'assainissement urbain

10%

Sous-emploi de la population active

72%

Emploi des jeunes dans le secteur informel privé

82%

Emploi des jeunes dans le secteur formel privé

12%

Etablissements de santé clandestins

91.48%

Transactions foncières informelles

80%

Collecte de déchets

40%

Croissance démographique entre 1990 et 2000

6%

Chômage dans la population active

21%

Accès à la route

47%

Population ciblée par la vaccination contre le Covid-19 au Cameroun (personnes de 3e âge)

20%

Prévalence parasitaire du paludisme au Cameroun en 2018 

24%

Pourcentage de la population en situation d’insécurité alimentaire au Cameroun en 2021 (gouvernement) 

10%

Ratio de l’endettement public du Cameroun par rapport au PIB en 2021

46.9%

Proportion du budget de l’Etat à transférer aux Collectivités territoriales au titre de la décentralisation 

15%

Proportion des populations camerounaises qui dorment sous Moustiquaires imprégnés d’insecticide à longue durée d’action (Milda)

54%

Taux d’employabilité des diplômés de l’Enseignement supérieur au Cameroun en 2018 

47%

Le caractère informel des activités économiques du Cameroun 

80%

Réflexion

« Ce n’est pas par la force qu’on obtient de grands résultats, c’est par la persévérance »
Samuel Johnson
1708-1784

Conception

L’aventure est consacrée aux données, c’est une passion. Passion parce que nous sommes convaincus que la maîtrise des données urbaines peut apporter à la gestion chaotique des villes, la vision d’ensemble et la transversalité qui font actuellement défaut. La donnée apportera l’innovation, la transparence et l’économie.

Nos valeurs

Un travail collaboratif permet de tirer le meilleur parti de toutes les compétences disponibles et des meilleures pratiques. En se mettant en réseau, en coopérant, les acteurs urbains peuvent coproduire la ville et améliorer les conditions de vie des populations.

Recherche

Les données sont là, éclatées dans les systèmes d’information urbains monolithiques et par conséquent difficiles d’accès. Notre ambition est de capitaliser les connaissances sur le milieu urbain à travers une plateforme de gestion collaborative de données pour aider les différents acteurs urbains à relever les défis croissants en matière de données (maîtrise, exploitation, analyse, interprétation, ouverture, partage, réutilisation, hétérogénéité, qualité, volume, etc.) et pour développer une connaissance approfondie du secteur permettant d’avoir une vision commune et transversale du développement urbain.

Questionnement

Les questions relatives à « la crise des zones urbaines » dans les pays en voie de développement, notamment le Cameroun, ne sont pas nouvelles. Elles interpellent tous les acteurs impliqués dans la gestion et la planification urbaine, qu’ils soient publics ou privés.

  • Comment éviter aux acteurs urbains actuels et potentiels de refaire la même chose, de chercher à collecter des informations qui existent par ailleurs ?
  • Comment valoriser les données urbaines ?
  • How to create new (urban) value-added services?
  • Comment tirer meilleur parti du patrimoine informationnel urbain à l’heure du numérique ?
  • Comment accélérer, faire bouger les lignes des plans stratégiques et redéfinir les obligations des différents acteurs urbains afin de combattre le désordre actuel ?
  • Comment mieux planifier le développement urbain et diffuser de nouvelles normes d’aménagement censées mieux organiser les villes ?
  • Comment mener des projets urbains de qualité, aux meilleurs coûts en répondant aux besoins des habitants ?
  • Comment les villes peuvent-elles tirer profit du processus d’urbanisation pour renforcer développement et contribuer d’avantage à l’économie nationale ?

Témoignages

C.L.W – Yaoundé 27/04/2021 

L’ouvrage «Développement et aménagement urbains au Cameroun : de l’urbanisation au sens propre à l’urbanisation des systèmes d’information» du Pr Adolphe Ayissi Eteme est une production monumentale du point de vue du volume et innovante, s’agissant de la thématique : agrégation et gestion des données pour l’avènement des villes intelligentes. On se réjouit que votre expertise propose des solutions logicielles pour la prise en charge correcte des défis de l’urbanisation galopante et de l’explosion démographique qui en est la cause et la conséquence à la fois. Je souhaite à cet ouvrage une belle carrière, puisque le développement urbain et l’économie numérique sont, opportunément, au cœur de l’agenda national.

YAOUNDE - 30/11/2020 

YUSIIP est une solution innovante qui permet d’utiliser l’ouverture des données comme levier de partage d’informations pour valoriser un territoire. .



PARTENAIRES