A propos de YUSIIP : Plateforme d’Intégration et d’Interopérabilité des Systèmes d’information Urbains de Yaoundé

Résumé
Nos villes sont actuellement caractérisées par une disposition désordonnée. Nos recherches sur l’urbanisation depuis 2002, à travers des séjours à l’ex-Laboratoire Aménagement Urbain (LAU), à l’Ecole Nationale Supérieure Polytechnique de Yaoundé (ENSPY), et au Laboratoire Lorrain de Recherche en Informatique et ses Applications (LORIA) en France, nous ont fait découvrir la possibilité de pallier à cette situation grâce à la disponibilité des données. Une scène urbaine où les données fiables seraient stockées dans des systèmes d’informations métier pour une information plus accessible. Telle est la mission de la Plateforme d’Intégration et d’Interopérabilité des Systèmes d’information Urbains de Yaoundé (YUSIIP).
Objectif 1 Place de l'indépendance du Cameroun, quartier Hippodrome à Yaoundé

YUSIIP se veut donc une plateforme numérique rassemblant les informations de sources multiples et hétérogènes dans un entrepôt de données.

YUSIIP est géré par l’Agence Privée de Promotion de l’Urbanisme et de l’Informatique (APPUI). Ses objectifs sont :

  • de capitaliser au même endroit les données, statistiques et indicateurs thématiques sur le développement et l’aménagement urbain ;
  • de mettre à la disposition d’un public très large, incluant toutes les personnes concernées par la ville, une information synthétique et actualisée ;
  • de suivre les actualités (événements, normes, statistiques, standards, découvertes, innovation, dossiers, résultats de recherche, etc.) et les opportunités (agenda, annonces, études, marchés, etc.) du secteur urbain ;
  • d’informer les internautes sur les grands projets urbains ;
  • de proposer un Répertoire Electronique d’Accès aux Données Urbaines (READU) qui renseigne sur les différentes Sources de données d’intérêt existantes pour favoriser au maximum leur accès, afin d’éviter aux acteurs urbains actuels et potentiels de refaire les mêmes choses, de chercher à collecter les informations qui existent par ailleurs ;
  • de partager les données d’intérêt général des acteurs publics et privés, et de fédérer leurs efforts en matière de gestion des données, de coproduction et/ou de co-construction de la ville ;
  • de sortir les données dans de bonnes conditions pour qu’elles puissent être réutilisées.

Les données, statistiques et indicateurs disponibles sont regroupés en thématiques :

  1. Environnement urbain (pollution, déchets, assainissement, changements climatiques) ;
  2. Risques urbains (catastrophes, sinistres, etc.) ;
  3. Cadre de vie (population, habitat, logements, jeunesse, grands projets, cohésion sociale) ;
  4. Transports (routier, aérien, ferroviaire, maritime) ;
  5. Infrastructures et services urbains de base (communication, télécommunications, Internet, électricité, eau, etc.) ;
  6. Economie urbaine (activités, animation, emploi, création des entreprises, immobilier, économie numérique, etc.) ;
  7. Culture, sports, tourismes et loisirs ;
  8.  Education et formation (enseignement supérieur, enseignements secondaires, enseignement primaire et maternelle, formation professionnelle) ;
  9.  Santé en milieu urbain ;
  10.  Foncier (titres fonciers, etc.);
  11.  Municipalités (communes, communautés urbaines, régions).

Ils  sont consultables selon plusieurs niveaux d’agrégation (quartier, zone, commune, etc.) et en plusieurs périodes de temps. Ces niveaux spatiaux et temporels sont sélectionnés par l’utilisateur préalablement. Après sélection, les graphiques, les tableaux et les détails correspondants sont automatiquement mis à jour.

YUSIIP est un projet collaboratif, évolutif et ouvert :

  • Collaboratif car la sélection des chiffres clés se fait en collaboration avec les administrations publiques, les organismes publics et privés, les entreprises, les collectivités territoriales décentralisées, les ONG, les associations et autres partenaires au développement ;
  • Evolutif car, à chaque version, de nouveaux indicateurs, thématiques, partenaires et fonctionnalités s’ajoutent ;
  • Ouvert parce qu’elle s’adresse à tous (citoyens, administrations publiques, organismes publics et privés, élus locaux, décideurs, scientifiques, médias, etc.) en proposant des produits qui répondent à leurs différents besoins (des tableaux et graphiques pour la visualisation et comparaison, les métadonnées pour la compréhension, etc.). Ouvert aussi parce que la plupart des outils utilisés sont libres (« Open Source ») et que les données sont disponibles en format lisible par machine.

Enfin, YUSIIP vise à offrir un outil de monitoring permettant de suivre et de comparer les évolutions des données et des phénomènes qu’ils reflètent dans l’espace et dans le temps.

Un catalogue complet des indicateurs et une aide en ligne sont mis à disposition de l'utilisateur.


En savoir plus